Suivez-nous sur Facebook

DIABÈTE: eau, thé ou café ?

DIABÈTE: eau,  thé ou café ?

Une étude menée auprès de plus de 25 000 habitants de la Grande-Bretagne révèle une relation flagrante entre la consommation de boissons sucrées, gazeuses ou lactées et le diabète de type 2. Le simple fait de remplacer ces boissons par de l’eau, du thé ou du café non sucré réduit de 25%  le risque d’être diabétique, conclue la revue Diabetologia.

Le surpoids ou l’obésité sont des facteurs majeurs de risque de diabète. Les boissons sucrées participent à hauteur de 15% en moyenne aux apports caloriques. En cas de consommation régulière, ces boissons peuvent causer le surpoids. En guise de rappel, une canette de 330 ml de soda représente 139 calories qui peuvent être éliminées par une heure de marche environ.

Les chercheurs de l'Université de Cambridge ont analysé pendant 11 ans les données de 25 639 adultes (entre 40 et 79 ans), sans diabète au départ, participant à la cohorte European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition (EPIC)-Norfolk study. Cette analyse avait pour but de déterminer la relation entre la consommation de différentes boissons et le diabète de type 2, ainsi que l'impact de cette consommation sur le risque métabolique. Ces chercheurs ont tenu compte des facteurs comme l’âge, le sexe, le statut socio-économique, l'activité physique, le tabagisme, l'apport calorifique total, le tour de taille et l’IMC.

- Pendant le suivi 3,4% des participants ont développé un diabète de type 2.

L’analyse montre que :

- Chaque unité supplémentaire de boissons gazeuses augmente de 14% le risque de diabète (RR : 1,14)

- Chaque unité supplémentaire de boissons lactées sucrées augmente de 27% le risque (HR : 1,27)

- Le thé, le café non sucrés et l'eau ne présentent aucun risque de diabète de type 2

- Remplacer les boissons gazeuses, sucrées ou lactées par de l'eau, du thé ou du café non sucrés (ne serait-ce qu’une fois dans la journée) contribue à réduire de 14 à 25% le risque de diabète!

- Réduire sa consommation de boissons gazeuses, sucrées ou lactées à moins de 2% de l’apport calorifique total, réduit de 15% le risque de diabète.

Pour conclure, le diabète est fortement lié à la consommation de boissons gazeuses, sucrées ou lactées et l’apport calorifique total de ces boissons (indépendamment du risque de surpoids et d’obésité). En remplaçant simplement ces boissons avec de l’eau, du thé ou du café non sucrés, l’on réduit le risque d’attraper le diabète de type 2.

Laissez un commentaire

* Nom:
* E-mail: (Non Publié)
   Site Web: (Site url avec http://)
* Commentaire:
Entrez le code

04 81 16 04 45

Besoin d'un conseil ? 

Horaires

Lun-Sam: 10h00-19h00

Port offert

A partir de 69 €

PAIEMENTS

Sécurisés